Renouvellement urbain et aménagements d’espaces publics dans le secteur de l’industrie à Saint-Julien-en-genevois

en cours _ 2018-2019

 

maître d’ouvrage : Commune de Saint-Julien-en-genevois

équipe : atelier Archiplein, Philippe Convercey, RR&A, Egis Concept, SIAF Ingénierie

montant des travaux : 1,9 M€

Le secteur dit de l’industrie à Saint-Julien est un secteur en pleine mutation urbaine. Autour de la gare SNCF, d’important projets de densification en cours ou à venir viennent en remplacement d’anciennes friches industrielles. La récente implantation d’une moyenne surface commerciale au sud est de la gare constitue par ailleurs un flux important de piétons et de véhicules.

La commande conjugue deux échelles d’approche : La première est celle d’un périmètre d’étude élargi, englobant le secteur de l’industrie, le hameau de Ternier ainsi que le secteur de la gare au nord des voies ferrées. S’y articule une étude préliminaire sur le franchissement des voies ferrées. La seconde échelle correspond à une phase d’étude opérationnelle sur un périmètre resserré, comprenant la requalification de l’ensemble des espaces publics du quartier. Ce plan d’aménagement constitue la première étape d’une future mutation du quartier. Il doit permettre d’assurer une mise en cohérence avec l’ensemble des projets en cours connexes. 

Les coups-partis déjà réalisés dans le quartier gare génèrent des dysfonctionnements majeurs en terme de mobilité, sécurité (franchissements des voies), qualité de vie, cohésion sociale et urbaine. Ces dysfonctionnements sont voués à s’aggraver à l’horizon 2031.

Face à ce constat, deux choix se présentent : Le premier est d’améliorer la situation à minima en agissant sur les espaces publics et le franchissement des voies au droit de la gare. Cette solution ne garantira pas de résoudre les problèmes de mobilité et de franchissement des voies. 

Le second est de poursuivre la mutation engagée de façon contrôlée de manière à dégager des recettes face aux investissements.

Plusieurs hypothèses de développement urbain sont ainsi faites permettant d’imaginer l’image du secteur à terme. Ces hypothèses intègrent des propositions en terme de franchissement des voies ferrées, enjeu essentiel de la mutation urbaine.

La méthode choisie s’appuie sur une concertation avec les habitants, entreprises, services techniques et autres partenaires.